Glaucome

Le glaucome est une maladie de l'œil où  la rétine et le nerf optique sont endommagés par une augmentation de la pression dans le globe oculaire. Puisque le glaucome peut rendre aveugle, il est important de le détecter et de le traiter sans tarder.

De quoi s’agit-il?

Le glaucome survient lorsque la rétine de l'œil est endommagée par une pression élevée à l'intérieur de l'œil. La rétine est essentielle à la vision, car elle capte les images que nous voyons et les transmet au nerf optique. Ce dernier les achemine ensuite vers le cerveau. Lorsque la pression de l'œil s'élève, le dommage causé à la rétine et au nerf optique amène une perte graduelle de la vision périphérique. Dans certains cas, cette maladie peut même rendre aveugle.

Les causes et les types de glaucome

L'œil contient un liquide appelé « humeur aqueuse » qui lui fournit, entre autres, les éléments nutritifs dont il a besoin. Ce liquide est produit et circule à l’intérieur de l’œil avant d’être éliminé par un petit canal qui se déverse dans la circulation sanguine. Si la production d'humeur aqueuse augmente ou si son élimination ne se fait pas bien, la pression dans l'œil augmente; on parle alors d'hypertension oculaire. Cette hypertension, différente de l’hypertension artérielle, peut affecter un seul œil ou les deux à la fois. 

Les types de glaucome sont classés selon l'obstruction qui empêche l’écoulement de l’humeur aqueuse :

Glaucome à angle ouvert

Dans 90 % des cas, l'obstruction de l'écoulement du liquide se fait graduellement et passe inaperçue. À long terme, ce type de glaucome entraîne des dommages permanents. 

Glaucome à angle fermé

Dans 10 % des cas, l'obstruction est complète et soudaine, et la pression intra-oculaire augmente brusquement. Ce type de glaucome est très douloureux et constitue une urgence médicale. Il est important de se rendre rapidement à l’hôpital, car seule une chirurgie peut prévenir la perte de la vue. Les autres symptômes du glaucome à angle fermé sont une vision embrouillée soudaine, une rougeur et une douleur à l'œil, une ou les pupilles dilatées, une sensibilité à la lumière, un mal de tête soudain et la présence de nausées ou de vomissements.

Qui peut souffrir de glaucome?

Le glaucome affecte 1 % de la population âgée de plus de 40 ans. La maladie augmente aussi avec l’âge, touchant 4 % des personnes de 80 ans et plus. Les personnes de race noire en sont aussi plus atteintes. On ne sait pas exactement pourquoi certaines personnes souffrent de glaucome, mais il existe une prédisposition héréditaire importante. Le diabète, l'hypertension artérielle, l’hypothyroïdie et la myopie sont des facteurs de risque. Le glaucome peut aussi survenir après un traumatisme (par exemple, un coup à la tête), être causé par une tumeur près de l’œil ou être provoqué par la prise de certains médicaments (par exemple, l'usage prolongé de corticostéroïdes).

Les symptômes et la détection du glaucome

Le début du glaucome à angle ouvert est lent et progressif. Il ne présente aucun symptôme. Si la maladie est avancée avant qu’il y ait eu diagnostic, on peut parfois remarquer une légère diminution du champ de vision. Le dépistage par un spécialiste de la vue (optométriste ou ophtalmologiste) est le seul moyen de confirmer la présence de glaucome et d’être en mesure d’éviter les complications. 

Sachant que la perte de vue engendrée par le glaucome est permanente et irréversible – le glaucome est la 2e cause de cécité dans le monde –, il est important de consulter régulièrement votre spécialiste de la vue, et ce, même en l’absence de problèmes visuels. La perte de la vision peut avoir de lourdes conséquences notamment pour la conduite d’un véhicule ou dans toute autre activité de la vie quotidienne. 

Le spécialiste de la vue mesurera la pression de l'œil avec un appareil appelé « tonomètre ». Il vérifiera aussi le champ visuel et examinera le fond de l'œil pour détecter s’il y a atteinte du nerf optique. 

Il n’y a aucun moyen de prévenir le glaucome. Un dépistage fréquent est le seul moyen de constater la maladie avant qu’elle ait fait des dommages à l’œil. Les tests de détection doivent être effectués tous les ans pour les gens de plus de 40 ans, et particulièrement chez ceux ayant un parent atteint de glaucome.

Le traitement du glaucome

Il existe trois types de traitements du glaucome : les médicaments, la chirurgie traditionnelle et la chirurgie au laser. L’ophtalmologiste déterminera le traitement le plus approprié selon votre situation. 

Médicaments

Les médicaments ne permettent pas de guérir le glaucome ou de réparer les dommages déjà présents, mais ils peuvent freiner l’évolution de la maladie. Les médicaments servent à contrôler la pression oculaire afin de prévenir ou de stopper la perte de vision, en diminuant la production d'humeur aqueuse ou en augmentant son écoulement. 

Certains médicaments sont offerts sous forme de comprimés, mais ces derniers ne sont pratiquement plus utilisés. On préfère le traitement local par les gouttes ophtalmiques. 

Conseils pour appliquer les gouttes ophtalmiques

Le glaucome peut être maîtrisé par une utilisation quotidienne et rigoureuse des gouttes ophtalmiques. Il est donc primordial d’utiliser ces médicaments chaque jour, à vie, en suivant les recommandations du professionnel de la vue, afin de prévenir les dommages.

  • Utilisez la technique que votre pharmacien vous a enseignée pour mettre les gouttes dans vos yeux.
  • Si vous devez appliquer plusieurs gouttes, espacez l'application de chaque goutte (une seule à la fois) d'au moins cinq minutes afin de permettre une absorption complète du médicament dans l'œil.
  • Exercez une pression avec l’index dans le coin interne de l’œil pendant environ une minute. Cela favorisera la pénétration du médicament dans l'œil et empêchera le médicament d'être entraîné dans la circulation sanguine, ce qui pourrait causer des effets indésirables dans le reste du corps. Tentez de garder la paupière fermée pendant environ cinq minutes.
  • Ne touchez pas à l’œil avec l’embout de la bouteille afin d'éviter la contamination de la bouteille des gouttes ophtalmiques. Une fois ouverte, la bouteille a une date de péremption bien précise, car elle ne contient pas d’agents de conservation (ce qui occasionnerait trop d’effets indésirables pour l’œil). Votre pharmacien pourra confirmer la péremption exacte d’une bouteille, mais en général, ces médicaments peuvent être utilisés jusqu’à 30 jours après l'ouverture de la bouteille. Ne vous fiez donc pas à la date d’expiration du fabriquant indiquée sur la bouteille. 

Le saviez-vous?
Votre optométriste peut renouveler ou ajuster une ordonnance de médicaments pour le glaucome, en collaboration avec votre ophtalmologiste.

Effets indésirables des gouttes ophtalmiques

Comme avec tout médicament, il se peut que les gouttes ophtalmiques provoquent des effets indésirables : picotement, sensation de brûlure ou démangeaison à l’œil, éblouissement ou vision embrouillée. Ces effets se manifestent généralement au moment de l’application des gouttes et sont de courte durée (moins de cinq minutes). Ils ont tendance à se dissiper au fil des semaines d’utilisation.

Certains médicaments, même lorsqu’ils sont appliqués directement dans l’œil, peuvent être absorbés dans le sang et ainsi causer des effets indésirables dans le reste du corps. Si vous avez des symptômes nouveaux dont vous ne connaissez pas la cause, parlez-en à votre pharmacien.

Mise en garde au sujet des médicaments en vente libre 

Certains médicaments, comme les produits pour le rhume et la grippe ou les allergies, peuvent bloquer l'écoulement de l'humeur aqueuse et ainsi aggraver le glaucome. Consultez votre pharmacien avant de choisir un médicament en vente libre.

Dans toutes les pharmacies du Québec, un code médicament est apposé aux produits afin d’indiquer les précautions à prendre lors de l'achat de médicaments en vente libre. Les personnes souffrant de glaucome doivent éviter les produits de code « B ». Demandez plus de renseignements à votre pharmacien au sujet du code médicament.

Chirurgie

La chirurgie traditionnelle ou au laser a pour but de créer une ouverture à un endroit précis de l'œil afin de permettre l'évacuation de l'humeur aqueuse. Elle est généralement indiquée pour les personnes qui ne répondent pas bien aux médicaments ou qui sont atteintes d’un glaucome à angle fermé.

Si vous souffrez de glaucome, sachez que votre pharmacien est un allié précieux pour vous aider à bien gérer le traitement médicamenteux et ainsi préserver la santé de vos yeux. 

Trouver une succursale