Luminothérapie

La luminosité est aussi importante à l’humain que le sont l’air, la nourriture et l’eau. C’est parce qu’elle n’est pas suffisante en certaines saisons que certaines personnes souffrent de troubles affectifs, morosité, fatigue, tristesse, dépression ou léthargie.
 
La luminothérapie peut offrir un certain soulagement.
 
Une exposition de quinze à trente minutes par jour à une lumière de 10 000 lux, préférablement au lever ou tôt le matin, vous procurera le bien-être d’une journée ensoleillée de printemps et vous aidera à venir à bout de vos « blues de l’hiver ». Certaines personnes peuvent avoir besoin d’une exposition de 45 a 60 minutes par jour pour ressentir un effet antidépresseur.

Quels sont les principes actifs de la luminothérapie?

Les deux principaux postulats sont :

  • Les lumières de haute intensité fonctionnent car elles régularisent l’horloge biologique qui peut se déséquilibrer au cours de l’hiver, ou
  • Les lumières de haute intensité fonctionnent car elles aident à augmenter le niveau de sérotonine (un neurotransmetteur qui stimule la bonne humeur) qui, autrement, diminueraient pendant l’hiver.

Quelques conseils additionnels

Il est recommandé de ne pas regarder la lumière 10 000 lux directement, mais y jeter un coup d’œil ne cause aucun problème. Gardez les yeux ouverts et le visage entièrement exposé. 

  • Vous pouvez lire, écrire, manger, vous maquiller ou simplement vous détendre, les yeux ouverts.
  • Après le traitement, on peut baisser le réflecteur vers le bas et garder la lampe allumée pour obtenir un bon éclairage ou mettre plus de lumière dans la pièce.
  • Dans la mesure du possible, répétez le traitement quotidien à la même heure.

Une intensité de 10 000 lux correspond à la luminosité d’un matin clair. Par comparaison, l’été, vers midi, la luminosité atteint de 50 000 à 70 000 lux, alors qu’à la plage, elle atteindra 100 000 lux. Les éclairages conventionnels domestiques atteignent de 200 à 700 lux.

Trouver une succursale