Les œufs sont-ils source de cholestérol ?

Il y a effectivement présence de cholestérol dans le jaune d’œuf. Dans le cadre d’un régime à faible teneur en gras, il est préférable de limiter la consommation de jaunes d’œuf à trois par semaine.


Le cholestérol se retrouve dans les produits de source animale tels que le lait entier, les abats, les charcuteries et la viande. Par contre, pour la majorité des gens, le cholestérol alimentaire à lui seul a peu d’effets sur les niveaux de cholestérol sanguin. Afin de diminuer le taux de « mauvais » cholestérol et ainsi diminuer les risques de maladies chroniques, y compris les maladies cardiovasculaires, il est recommandé de diminuer l’apport en gras saturés (viandes grasses, beurre…), en gras trans (margarines hydrogénées, desserts…) et en sucres raffinés. La consommation de fruits et de légumes, de céréales de grains entiers et d’huiles mono et polyinsaturées, incluant les acides gras oméga-3, est à privilégier.

L’atteinte et le maintien d’un poids santé, l’exercice (minimum 30 minutes par jour) et la cessation tabagique sont également à la base de la prévention des maladies chroniques.

Les œufs blancs sont-ils moins nutritifs que les oeufs bruns?

Plusieurs personnes croient à tort que les œufs bruns seraient meilleurs pour la santé que les œufs blancs. En vérité, les deux types d'œufs sont équivalents au point de vue nutritionnel. Un œuf conventionnel de calibre gros, qu'il soit brun ou blanc, contient environ 78 calories, 6,3 g de protéines, 5,3 g de gras et 216 mg de cholestérol. 

Comment expliquer la différence de couleur? En fait, la couleur de la coquille de l'œuf est déterminée par la couleur de la poule qui l'a pondu. Les œufs bruns proviennent de poules brunes et les œufs blancs, de poules blanches. 

Le choix du type d'œuf que vous mangez ne devrait donc pas se faire en fonction de la couleur de sa coquille. Portez plutôt votre attention sur sa fraîcheur, sa grosseur et son prix.

 
Références :
Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs, version 2005. [Consulté le 11 novembre 2013].

Est-ce vrai qu'on peut guérir une brûlure en appliquant du blanc d'œuf ?

On croyait autrefois qu'on pouvait traiter les brûlures mineures en appliquant divers produits tels que du beurre, de l'huile, du blanc d'œuf ou de la farine. Cependant, cette croyance ne repose sur aucun fondement scientifique.

D'ailleurs, cette pratique pourrait même être dangereuse pour la santé ! Le fait d'appliquer de tels produits sur une brûlure augmenterait significativement le risque d'infection. En effet, les produits alimentaires tels que le blanc d'œuf constituent d'excellents milieux nutritifs pour les micro-organismes.

On peut traiter les brûlures au premier degré (mineures) et au second degré ne dépassant pas 7,6 cm de diamètre en suivant les directives suivantes :

  • Appliquer immédiatement des compresses humides froides ou immerger la plaie dans l'eau froide pendant 15 minutes afin de réduire l'inflammation et la douleur. Éviter d'appliquer de la glace.
     
  • Couvrir la plaie avec une gaze stérile. Éviter le coton ou tout autre matériel qui pourrait laisser des résidus dans la plaie. Ne pas appliquer de pression sur la peau brûlée.
     
  • La douleur peut être soulagée par la prise d'un analgésique en vente libre tel que l'acétaminophène ou l'ibuprofène. Consultez votre pharmacien afin de vous assurer que ce produit vous convient.

En cas de brûlure au second degré dont le diamètre dépasse 7,6 cm, de brûlure au troisième degré ou de brûlure par électricité ou produits chimiques, il est important de consulter un médecin sans délai.

Références 
:
ED Morgan, J Barker, Ambulatory Management of Burns; American Family Physician;  Oct 1; 2000 (Document consulté en ligne le 15 août 2013 http://www.aafp.org/afp/20001101/2015.html)
Canadian Pharmacists Association, Patient Self-Care; First Edition; 2002; pp 634-636.

Trouver une succursale