Trousse de premiers soins

Toute blessure ouverte doit être traitée. Voici quelques renseignements utiles et les directives à suivre pour le faire.

Nettoyage de la plaie

D’abord, il ne faut pas d’emblée désinfecter une plaie. Il peut suffire de la nettoyer avec un sérum physiologique (solution saline) et une seringue pour faciliter l’enlèvement des particules, ou avec de l’eau et du savon, en prenant soin de bien rincer et d’assécher délicatement. S’il y a un saignement prononcé, il faut l’arrêter avant de poursuivre. Élevez le membre blessé plus haut que le cœur et faire une compression juste avant la blessure.

Blessure profonde

Si la blessure est très profonde, appliquez des sutures cutanées (pansements de rapprochement) en attendant d’aller à la clinique. Un délai maximum de 48 heures est permis pour pouvoir faire des points de suture conventionnels. Si la blessure n’est pas trop profonde, les sutures cutanées suffiront et il est bon de les recouvrir d’un pansement de protection.

Blessure superficielle

Si la blessure est superficielle, nettoyez-la soigneusement et n’appliquez qu’un pansement de protection qui la gardera propre et la protégera.

Une recette pratique

C’est la recette de sérum physiologique maison (solution saline) : 1/2 cuillérée à thé de sel dans 250 ml d’eau bouillie. Cette solution peut être conservée pendant 24 heures.

À éviter

Dans le cas de plaies ouvertes, il faut éviter les antiseptiques à base d’alcool ou le peroxyde. Ces produits sont agressifs, douloureux et ralentissent la guérison de la plaie. L’application locale d’antibiotiques est à proscrire, parce qu’elle peut provoquer une résistance et ne s’avère pas suffisamment efficace. Seul un médecin pourra prendre la décision et prescrire des antibiotiques. 

En tout cas, si la plaie est sale et profonde, il faut vous rendre à la clinique sans tarder

Notre aire de produits orthopédiques offre une vaste gamme de pansements pour votre trousse de premiers soins. Demandez conseils à votre pharmacien(ne).

Trouver une succursale