Foire aux questions
  • Que sont les opioïdes?

    Les opioïdes sont des médicaments utilisés pour soulager la douleur aiguë. Consommés de manière appropriée, les opioïdes peuvent améliorer la qualité de vie des personnes à qui ces médicaments ont été prescrits.

    Les opioïdes d’ordonnance les plus communs incluent l’oxycodone (OxyContin), l’oxycocet (Percocet), Tylenol n° 3, la codéine, la morphine, l’hydromorphone et le fentanyl.

    Les opioïdes peuvent également être produits ou obtenus de manière illégale sous forme d’héroïne ou de fentanyl.

    Les opioïdes peuvent provoquer une sensation d’euphorie (un « high »), ce qui peut entraîner la consommation problématique, la dépendance, la surdose ou la mort.

  • Qu’est-ce que le fentanyl?

    Le fentanyl est un puissant analgésique obtenu sur ordonnance qui est de 50 à 100 fois plus puissant que la morphine.

    Le fentanyl est prescrit sous la forme d’un timbre à libération lente et prolongée qui offre un soulagement sûr et efficace de la douleur.

    Le fentanyl illicite est produit sous la forme d’une fine poudre blanche qui s’apparente à de la cocaïne ou à de l’héroïne. Le fentanyl est peu coûteux et simple à produire; il peut être mélangé facilement à d’autres drogues, et possède de fortes propriétés euphorisantes.

    Le fentanyl est sans odeur et sans goût, et est difficile à détecter. Par conséquent, plusieurs utilisateurs de drogues illicites ignorent qu’ils sont en train de consommer une drogue vendue dans la rue qui contient du fentanyl puissant. Ceci peut entraîner une surdose ou le décès accidentels.

  • Qui s’expose au risque de faire une surdose d’opioïdes?

    Personne n’est à l’abri d’une surdose d’opioïdes qui peut survenir sans égard à l’âge, au sexe ou à la classe sociale.

    Les personnes qui utilisent des opioïdes prescrits sont à risque de surdose lorsqu’elles commencent à les consommer ou lorsqu’elles prennent une dose plus élevée qu’à l’habitude.

    Consultez votre médecin prescripteur ou votre pharmacien afin de faire le suivi de votre traitement.

    Les consommateurs de drogues illicites s’exposent au risque de faire une surdose, car les drogues vendues dans la rue peuvent être mélangées ou additionnées à des drogues plus puissantes, comme le fentanyl.

  • Que puis-je faire pour me protéger et protéger les autres contre une surdose d’opioïdes?

    Vous pouvez vous protéger et protéger les autres contre une surdose d’opioïdes en manipulant et en rangeant les médicaments de manière sécuritaire, et en éliminant les opioïdes d’ordonnance de manière appropriée.

    Ne partagez jamais vos médicaments d’ordonnance, et rangez-les dans un cabinet verrouillé ou difficile d’accès. Vous pouvez rapporter toutes les pilules inutilisées à votre pharmacie afin qu’elles soient éliminées de manière sécuritaire.

    Si vous habitez avec une personne qui utilise des opioïdes, il est recommandé de conserver une trousse de naloxone à la maison. Parlez à votre professionnel de la santé au sujet de l’usage problématique de substances, ainsi que des bienfaits et risques liés à la consommation d’opioïdes d’ordonnance.

    Si vous avez recours aux opioïdes, vous pouvez réduire le risque de surdose en :

    • n’en consommant pas seul
    • connaissant votre niveau de tolérance (la dose limite que vous pouvez prendre)
    • ayant à votre disposition une trousse de naloxone et en sachant comment l’utiliser
    • prenant une petite dose d’opioïdes d’abord pour en vérifier la puissance
    • ne prenant pas d’opioïdes avec de l’alcool ou d’autres médicaments (sauf indication contraire)
    • obtenant de l’aide pour des problèmes liés à la consommation d’opioïdes
  • Quels sont les signes d’une surdose d’opioïdes? Que puis-je faire en cas de surdose?

    Les signes d’une surdose incluent :

    • le manque de tonus corporel;
    • l’incapacité à se réveiller, même si la personne est secouée ou qu’on lui crie après;
    • une respiration lente, faible ou inexistante;
    • des ronflements forts ou inhabituels;
    • les lèvres ou les ongles bleus;
    • les pupilles très petites;
    • des étourdissements.

    Si vous pensez vous trouver devant une personne qui fait une surdose, appelez immédiatement le 9-1-1 ou la ligne d’aide d’urgence locale.

    • Si la personne ne réagit pas, essayez de la réveiller en criant son nom et en secouant son épaule.
    • Si possible, donnez à la personne de la naloxone en attendant l’arrivée de l’aide médicale.
    • Suivez les instructions dans votre trousse de naloxone ainsi que celles du téléphoniste du service 9-1-1 ou de la ligne d’aide d’urgence locale.
    • Si vous connaissez la marche à suivre, administrez la réanimation cardio-respiratoire (RCR).
    • Surveillez la personne jusqu’à l’arrivée des secours professionnels.
  • Qu’est-ce que la naloxone? Où puis-je m’en procurer?

    La naloxone est un médicament de première nécessité pouvant arrêter ou renverser les effets d’une surdose d’opioïdes. Elle peut être administrée par injection ou par vaporisateur nasal, et elle agit habituellement en quelques minutes. Parfois, plusieurs doses sont nécessaires selon l’effet du médicament sur la personne.

    Les effets de la naloxone sont temporaires. Si vous pensez vous trouvez devant une personne en train de faire une surdose d'opioïdes, appelez tout de suite le 9-1-1. 

    La naloxone n’est pas efficace pour arrêter les effets d’une surdose d’autres drogues comme les benzodiazéprines ou l’alcool. Dans l’éventualité où elle serait injectée de manière accidentelle, elle n’aura aucun effet nocif chez quelqu’un qui n’a pas consommé d’opioïdes.

    Consultez votre pharmacien au sujet d’une trousse de naloxone. Il sera peut-être en mesure de vous fournir une trousse et de vous offrir des conseils d’usage et de vous montrer comment l’utiliser.

    Pour obtenir de l’aide ou du soutien concernant la dépendance aux opioïdes ou l’abus, consultez :

    Pour obtenir plus de renseignements sur les opioïdes et la crise des opioïdes, consultez :